/ / /

Historique

de l' école du Sacré-Coeur

      Dans les années 1865-1870, en réaction à une vague d'anticléricalisme et laïcité, un groupe de paroissiens nantis d'un faubourg d'Agen crée une école catholique destinée à l'éducation des jeunes filles : l'école Sainte-Anne où seront dispensées "les humanités".

Grande innovation ! Car à l'époque, les écoles catholiques pour jeunes filles étaient surtout des "ouvroirs" où elles apprenaient à bien tenir une maison.

Quelques années plus tard, vers 1880, suite à la poussée urbanistique hausmanienne, les boulevards d'Agen sont percés.

L'ouverture du boulevard Carnot ayant entraîné la démolition d'une grande partie de l'église Sainte-Foy au Sacré-Coeur, une compensation est offerte et des moyens sont donnés pour la construction d'un édifice religieux dans le faubourg d'Agen en pleine expansion industrielle et ouvrière situé route de Cahors et de Toulouse.

Ainsi, en  1892, la première pierre de l'église Sainte-Foy au Sacré-Coeur est posée face à l'école Sainte-Anne.

Mais, ce n'est que vers 1950 que l'école Sainte-Anne prendra le nom d'école du Sacré-Coeur.

Autrefois dans les faubourgs, maintenant en plein coeur de la ville, l'école du Sacré-Coeur  était depuis 1960 placée sous la tutelle des Soeurs de la Providence de la Pommeraie, congrégation carmélitaine; depuis 2005 elle est passée sous tutelle diocésaine. Elle est dirigée depuis 1991 par des laïcs : M. Barthe d'abord, Mme Dumas de 2003 à 2005, et Marie-Josée Gary depuis 2005.


Son histoire continue.

Pour vous, avec vous, ensemble, aidons nos jeunes à grandir

pour qu'ils puissent donner un sens à leur vie.


Partager cette page

Repost 0
Published by